Français

OCEANET Atmosphere
Une nouvelle campagne océanique pour l’étude des aérosols par photométrie mobile

La mission OCEANET-Atmosphere de l’Institut Alfred Wegener a pour objectif la mesure des propriétés de l’atmosphère et des processus sous-jacents de l’hémisphère sud, faiblement influencée par l’activité humaine, jusqu’à l’hémisphère nord, bien davantage impactée. Depuis une dizaine d’années, le Laboratoire d’Optique Atmosphérique (LOA), unité mixte de recherche (Université de Lille et CNRS) développe de nouveaux concepts instrumentaux de photométrie mobile (Karol et al., 2013; Popovici et., 2018).

 

Récemment, avec le soutien du labex CaPPA, du programme IDEAS de l’ESA et en partenariat avec l’entreprise CIMEL, le prototype d’une version marine du photomètre mobile a été mis au point par le SNO PHOTONS (composante du LOA incluse dans l’infrastructure de recherche ACTRIS-FR) et installé sur le navire océanographie allemand Polarstern. Ce photomètre prototype fournit, de manière similaire à AERONET (mesure autonome et automatique), mais pour des plateformes lentement mobiles, les propriétés aérosols intégrées sur la colonne atmosphérique ainsi que le contenu intégré en vapeur d’eau, à partir des visées solaires, lunaires et de ciel.

Pendant cette seconde campagne, l’instrument échantillonnera l’océan atlantique de Punta Arenas (Chili) jusqu’au port de Hamburg en Allemagne.
Les mesures sont traitées en temps réel, dés réception, sur le serveur du SNO PHOTONS situé au LOA.

 

Rédacteurs / Contacts : Luc Blarel (1), Gaël Dubois (1), Christine Deroo(1), Philippe Goloub (1) and Fabrice Maupin (2)
(1)
Laboratoire d’Optique Atmosphérique, Université de Lille- UMR 8518, Villeneuve d’Ascq, France
(2) CIMEL Electronique, Paris, France