Français

Un évènement atmosphérique d’ampleur inédite observé en région Hauts-de-France

Le 17 octobre, le ciel des Hauts-de-France a pris une couleur jaune inhabituelle. La façade ouest de la France, et plus particulièrement la région Hauts-de-France, connaissait un événement atmosphérique d’ampleur inédite caractérisé par une concentration de particules très élevée, jamais encore observée depuis le début des relevés atmosphériques sur le site de l’Université de Lille en 1992.

Les instruments de la plateforme instrumentée du LOA (Université de Lille) n’ont rien manqué de cet événement atmosphérique exceptionnel, digne de l’Afrique de l’Ouest par l’abondance et la nature des aérosols rencontrés. Une équipe du LOA a documenté l'évènement et a notamment actionné le LiDAR Raman multi-longueur d'ondes LILAS, équipement soutenu par le Labex dans le cadre de son développement au laboratoire LOA. Il révèle la structure très complexe de l’atmosphère au cours de cet événement qui se caractérise par un mélange de couches de poussières désertiques et de fumées de feux de biomasse en provenance du Portugal jusqu’à environ 8 km d’altitude.

 

Figure 3

Série temporelle du LiDAR LILAS (PI. P. Goloub, © Q. Hu, T. Podvin) du 16/10/17-16 :00 au 17/10/17-06 :00 UTC sur le site de Lille (LOA) . (a) Les régions les plus rouges indiquent une forte concentration en particules tandis que les régions en bleue rendent comptent d’une très faible concentration en particules. (b) Dépolarisation aérosols qui nous informe sur la forme des particules et donc leur nature, particules désertique ou de feux.

 

L’analyse conjointe des mesures LIDAR et de photométrie solaire, toutes disponibles sur le site de Lille et dans la base nationale de données AERIS, permet ainsi de distinguer clairement l’arrivée d’aérosols de différentes natures dans le ciel lillois et de détailler leurs caractéristiques respectives (type, altitude, taille et forme des particules) au cours du temps.
 

(extraits du communiqué de presse)
Lire l'analyse complète sur le site internet du LOA.
Télécharger le communiqué de presse associé.

 

 


De nombreux internautes réagissaient sur les réseaux sociaux à la vue de ce ciel aux allures apocalyptiques.
#cieljaune
Le laboratoire SAGE a également participé à l'analyse de l'événement par l'intermédiaire des données issues de son ACSM.