Etude expérimentale et théorique de la capture de radicaux peroxyles à la surface d’aérosols organiques

Doctorant: Antoine ROOSE

Il est proposé d’étudier expérimentalement et théoriquement la sous-estimation des modèles des radicaux peroxyles RO2 (avec R = H ou CH3) dans des environnements à faible concentration en oxydes d’azote (NOx). Il s’agit d’étudier l’interaction radical-aérosol, afin de lier les résultats macroscopiques obtenus en laboratoire aux études au niveau moléculaire.

Les questions posées sont :

  • Quelle est l’efficacité de la capture des radicaux peroxyles à la surface d’aérosols submicroniques?
  • Les valeurs sont-elles cohérentes avec les mécanismes obtenus au niveau moléculaire ? 
  • Que deviennent les radicaux peroxyles à la surface des particules?
  • En particulier, changent-ils la composition de ces particules (vieillissement) ?
  • Quelle est l’influence de l’eau sur ces processus ?

Sujet transdisciplinaire combinant calculs théoriques et expériences de laboratoire et comme qualités recherchées : capacité à travailler en équipe, autonomie, polyvalence, capacités d'adaptation et de communication

Directrice et directeur de thèse: Véronique RIFFAULT (SAGE), Denis DUFLOT (PhLAM)

Encadrants: Céine TOUBIN (PhLAM), Sébastien DUSANTER (SAGE)

Laboratoires: SAGE & PhLAM

Financement: Labex CaPPA / Université Lille 1