Interactions entre des composés iodés et des aérosols de sodium formés lors d’un incident dans un réacteur refroidi au sodium liquide

Doctorante: Ankita Jadon

Dans le contexte du développement du réacteur Gen IV, les conséquences d'un accident grave d’un réacteur refroidi au sodium liquide doivent être étudiées. Une des conséquences d’un éventuel accident grave sera la production d’aérosols de sodium suite à la combustion de gouttelettes de sodium liquide dans l'enceinte de confinement. Au-delà des effets de pression et de température, il est important d'analyser et de comprendre l’évolution chimique de ces aérosols qui sous forme de peroxyde se transformeront rapidement en hydroxydes puis carbonates. Ces aérosols peuvent facilement réagir avec les produits de fission (espèces iodées notamment) qui sont également présents dans l'enceinte.

Le but de ce travail de thèse est d'étudier l'interaction entre des aérosols de sodium et des espèces iodées (I2, HI, …). Une approche étude théorique de cette interaction sera menée à partir de calculs de chimie théorique utilisant la théorie de densité fonctionnelle et l’outil VASP (Vienna ab initio simulation package). Des expériences sont prévues afin de valider les résultats théoriques.

Laboratoire:  ​Corium and Radioelement Transfer Research Laboratory - cf PC2A