Cécile DEBEVEC
Docteur en Sciences de la terre et de l'univers
Thèse soutenue le 11 décembre 2017
Département Sciences de l’Atmosphère et Génie de l’Environnement (SAGE) de l’IMT Lille Douai

 


Titre et résumé de thèse

Identification des déterminants de la concentration en polluants organiques gazeux dans le bassin Méditerranéen Est.

Les composés organiques volatils (COV) jouent un rôle majeur au sein du système atmosphérique en tant que précurseurs d’ozone troposphérique et d’aérosols organiques (AO) secondaires. En région méditerranéenne, les concentrations en polluants particulaires et gazeux sont généralement plus élevées que dans la plupart des régions d’Europe continentale, en particulier en période estivale. Cependant, la pollution de l’air dans cette région reste difficile à caractériser en raison d’un manque de mesures atmosphériques. Cette thèse permet de mieux comprendre les sources et le devenir des COV en région méditerranéenne orientale. Lors de la campagne de mesure intensive de Mars 2015 réalisée sur un site de fond chypriote, des mesures en continu d’un grand nombre de COV ont permis d’évaluer leurs teneurs, de mieux comprendre leurs principales sources dans la région et de décrire leurs variabilités et leurs origines potentielles. Une analyse factorielle a montré que les sources biogéniques et la pollution de fond régionale étaient les plus importants contributeurs aux concentrations en COV observées sur ce site. Bénéficiant de mesures d’AO en continu, un parallèle entre la composition en aérosol organique et la phase gazeuse a été réalisé. Les interactions des COV biogéniques avec des composés anthropiques peuvent influencer la formation et la croissance de nouvelles particules, induisant un renforcement de la fraction d’AO secondaire. Finalement, des mesures en continu de COV primaires ont été effectuées de Janvier 2015 à Février 2016 afin de mieux caractériser la variation saisonnière des COV et de leurs sources affectant la région méditerranéenne orientale.

Président du jury :
M. Jean SCIARE, Professeur, The Cyprus Institute – Chypre

Rapporteurs :
M. Nikolaos MIHALOPOULOS, Professeur, University of Crete – Grèce
M. Eric VILLENAVE, Professeur, Université de Bordeaux

Examinatrice :
Mme Aurélie COLOMB, Maître de conférences, Université Clermont-Auvergne

Encadrant :
M. Stéphane SAUVAGE, Maître assistant, IMT Lille Douai

Co-Encadrante :
Mme Valérie GROS, Directrice de recherche CNRS, LSCE

Directrice de thèse
Mme Nadine LOCOGE, Professeure, IMT Lille Douai

Laboratoire : Département Sciences de l’Atmosphère et Génie de l’Environnement (SAGE) de l’IMT Lille Douai

Financement : Mines Douai